Or les livres m’ont beaucoup aidée et guidée depuis toute petite. Et ils continuent encore aujourd’hui. C’est pourquoi, c’était une évidence pour moi quand j’ai découvert ce concept et cette formation en février 2023.

Je ne fais pas de séances spécifiques, c’est inclus dans mes séances de coaching car parfois c’est plusieurs jours après la séance ou via mes propres lectures du moment que je reçois l’information pour ma cliente. C’est de la bibliothérapie intuitive, une des 3 approches définies par l’AFB. Et c’est pourquoi, je me désigne plus comme une biblio-coach que comme une bibliothérapeute.

Pour en savoir plus, sur la bibliothérapie, vous avez :

  • le site de la personne auprès de qui je me suis formée Lionel Aobdia : Bibliothérapie : formation bibliothérapie et séances individuelles (bibliotherapie.net)
  • un manga : le maître des livres de Umiharu Shinohara avec 15 tomes dans lesquels le bibliothécaire principal Mikoshiba fait à sa manière de la bibliothérapie dans la bibliothéque pour enfants « La rose trémière »,
  • un poche : La bibliothéque des rêves secrets de Michiko Aoyama où là aussi une bibliothécaire japonaise Sayuri Komachi fait de la bibliothérapie intuitive avec ses clients,
  • dans le livre Le bateau fraise d’Alain Labbé : il y a une référence/allusion lorsque le personnage principal va voir un psychiatre qui en fait via les polars notamment,
  • un roman Le berceau du monde de Katherine Scholes avec à la fin 12 questions, ce qui est plutôt rare. Et ces questions sans aucun jugement car il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses c’est comme en bibliothérapie, ce qui compte ce sont  les déclics, croyances, peurs, … qui remontent, refont surface,
  • les 10 droits du lecteur selon Daniel Pennac, un petit livre important avec les règles suivantes : droit de ne par lire (par devoir ou obligation car cela doit rester un plaisir) ; droit de sauter des pages ; droit de ne pas finir un livre (pour garder justement ce plaisir de la lecture) ; droit de relire un livre ; droit de lire n’importe quoi ; droit de lire n’importe où ; droit de grappiller ; droit de lire à voix haute ; droit de nous taire et droit au bovarysme.
  • ou en format podcast avec Aline Maurer Podcast – Bibliothérapie – Des livres pour cheminer (bibliotherapie-suisse.ch).

Voici des suggestions de livres avec un ou des effets possibles même inconscients

  • dans le feel good : Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman, nous pouvons à travers l’héroine Brett,
    • prendre conscience que finalement notre vie n’est pas si compliquée que cela et donc nous détendre ou au contraire, nous sentir moins seule face à nos difficultés,
    • oser faire un pas en avant, avoir le courage d’affronter nos peurs, nos défis, nos objectifs en nous inspirant de ses actions afin de les adapter ou d’en trouver d’autres, …
    • de faire des contraintes imposées, une ouverture sur d’autres possibles que nous n’aurions jamais oser essayer, envisager sinon
    • de se rappeler qu’il est important d’être bien entourée même d’une ou 2 personnes
    • de se rapeller que parfois nous avons besoin de l’aide des autres,
    • de se rapeller que tout est possible
    • chacun, chacune nous pouvons y voir, puiser ce dont nous avons besoin au moment où nous le lisons tout en profitons de ce moment rien que pour nous.